Rencontre avec Timothée de Fombelle | Gallimard Jeunesse

Entretien

Publié le 29/06/2020

Rencontre avec Timothée de Fombelle

Découvrez le parcours et les conseils de Timothée de Fombelle
8 juin 2011

Où êtes-vous né ? Où vivez-vous maintenant ?
Je suis né à Paris, entre le jardin du Luxembourg et le lion de Denfert-Rochereau, dans une clinique qui a été détruite depuis. En passant devant, quand mes parents me disaient «tu es né ici», je ne voyais qu'un petit cabanon de planches et une roulotte de travaux au milieu d'un terrain vague, et je m'imaginais une naissance de gitan ! J'ai ensuite vécu tour à tour au Maroc, en Côte d'Ivoire et au Vietnam, avec des retours réguliers à Paris. Et me voici redevenu parisien aujourd'hui.

Quand avez-vous commencé à écrire ? Qu'est-ce qui vous a inspiré ?
J'ai commencé à écrire à huit ou dix ans, des histoires ou de petites pièces de théâtre qu'on jouait en famille. Ce qui m'a inspiré c'est le goût de l'invention : créer, construire, fabriquer. Et l'écriture ne demande rien d'autre qu'un crayon et un bout de papier.

Êtes-vous un écrivain «à plein temps» ?
Je suis un écrivain à plein temps depuis que j'ai arrêté d'être enseignant, il y a cinq ou six ans. C'était un risque que je prenais avant d'avoir les moyens de cette aventure... Mais je sentais qu'il fallait que je fasse un choix qui me projette dans l'écriture.

Quel conseil donneriez-vous à un écrivain débutant ?
Oser se faire confiance, écrire avec ce qui compte pour nous, ne pas écouter la mode, et ensuite oser montrer ce qu'on écrit, risquer d'être critiqué, travailler et retravailler...

Auteur associé