de 9 à 14 ans

Victoria rêve

Après Tobie Lolness et Vango, le nouveau roman de Timothée de Fombelle dit la force de la lecture et de l'imaginaire aujourd'hui, envers et contre tout.

«Victoria voulait une vie d'aventures, une vie folle, une vie plus grande qu'elle. Et l'on disait tout autour d'elle : "Victoria rêve". Mais depuis quelque temps, un monde imaginaire débarquait dans son existence. Elle avait l'impression d'une foule de personnages qui descendaient de sa bibliothèque en rappel pour venir semer leur pagaille. Victoria voulait savoir ce qui lui arrivait. Y avait-il un lien avec les livres qui disparaissaient de sa chambre?»
Une merveille d'histoire courte, plaidoyer pour l'imaginaire et la lecture, par Timothée de Fombelle et illustré par François Place.

Feuilleter

La presse en parle

«Un délicieux roman sur la magie de la lecture» (Le Monde des ados).

«Timothée de Fombelle rend hommage aux grands livres qui l'habitent. Peut-être le besoin de transmettre à ses lecteurs ce que son propre grand-père – qui lui parlait de la guerre et de la captivité – lui répétait enfant : "Nous avons le devoir de nous évader." Dans tous les sens du terme» (Lire).

«Un hymne à l'imaginaire» (Télérama).

«Formidable roman» (L'Express Styles).

«Un petit roman riche et précieux qui exalte la force de I'imagination et impose I'idée de la cultiver. En lisant» (Le Figaro Littéraire).

«Une aventure profondément humaine» (France Info).

«Une merveilleuse histoire, racontée par l'auteur lui-même» (L'est-éclair).

Des mêmes auteurs