Romans Big Easy, Scripto | Gallimard Jeunesse

à partir de 13 ans

Big Easy

Après le succès mondial de Ce qu'ils n'ont pas pu nous prendre, Rute Sepetys confirme ici qu'elle est un grand écrivain...

Années 50 à La Nouvelle-Orléans. Josie Moraine, 17 ans, n'a pas tiré le gros lot. Fille d'une prostituée qui n'a rien d'une mère attentionnée, elle grandit dans une maison close du Quartier français, celui de la mafia, des affaires louches et des gens sans avenir. Pourtant, Josie a un rêve : quitter cette ville, surnommée The Big Easy et pourtant si peu "easy", pour entrer à Smith, prestigieuse université du Massachusetts.
Impliquée dans une histoire de meurtre, dépouillée par sa mère et endettée, tout pousse la jeune fille à suivre, elle aussi, la voie de l'argent facile. Mais Jo vaut mieux que cela... et ceux qui l'aiment le savent bien.
Dans la chaleur de La Nouvelle-Orléans, on se bat avec Josie contre le sort qui s'acharne, on vibre sur la moto de Jesse, et on se persuade avec Dickens que les "grandes décisions façonnent notre destinée".
  • Détails
      • 448 pages Couverture souple 130 x 200 mm

        ISBN : 9782070654413

        Date de parution : 17/10/2013

      • Disponible également en :

        Pôle Fiction : 8.2 €

      • Traduit (anglais) par :

        Bee Formentelli

      • Collection :

        Scripto

Feuilleter

La presse en parle

«Dans un récit où abondent les dialogues truculents, Ruta Sepetys rend formidablement l'ambiance noire et terrifiante de certains des quartiers de La Nouvelle-Orléans. En lisant "Big Easy", on ne peut s'empêcher de songer à Jim Stark, incarnation culte de James Dean dans "La Fureur de vivre". Les thèmes que l'on y retrouve sont les mêmes : l'éclatement de la cellule familiale, le deuil de l'enfance, la responsabilité des adultes déficients et une jeunesse en crise. Mais dans ce combat-là, la vie triomphe toujours» (Page des libraires).

«Une galerie de personnages hauts en couleur et très attachants» (Okapi).

«Un grand souffle romanesque porte ce livre magnifique » (Je Bouquine). 

Vous aimerez aussi