California dreamin'

Le portrait drôle et touchant d'une chanteuse hors normes.

Ellen Cohen rêve de devenir chanteuse. Sa voix est incroyable, sa personnalité aussi excentrique qu'attachante, son besoin d'amour inextinguible.
À l'aube des années 1960, elle quitte Baltimore pour échapper à son avenir de vendeuse de pastrami et tenter sa chance à New York.
  • Acheter

    • Livre imprimé 24.9 €

    • Livre numérique 5 €

  • Détails

Feuilleter

La presse en parle

«Un régal!» (Télérama).

«Une merveille» (Rolling Stone).

«Une aventure intense, avec un parti pris esthétique tranché et une narration finement ciselée» (Elle).

«À dévorer» (M Le magazine du Monde).

«Pénélope Bagieu s'attaque avec talent à la biographie en petites cases de Mama Cass» (Rock & Folk).

«Drôlissime, percutante, Pénélope Bagieu revient aujourd'hui avec l'épopée, en noir et blanc, de Cass Elliot, du groupe The Marnas and the Papas. Un parcours fascinant» (Femina).

«Tendre et personnelle, cette biographie fictionnelle de près de 300 pages vous subjuguera» (Paris Match).

«Pénéloppe Bagieu a mené un remarquable travail d'enquête sur la chanteuse, son groupe mais aussi sur toute une époque. Elle nous épate encore» (Glamour).

«Avec plus de 270 pages et un trait de crayon à papier simple et vif, Bagieu signe son meilleur album» (Vanity Fair).

«Plus qu'une ode au folk, un très joli portrait d'une femme hors norme, traité tout en finesse par Pénélope Bagieu» (Le Parisien).

«Pénélope Bagieu signe ici un très joli retour, et dresse au crayon de papier un portrait intelligent et délicat de cette femme attachante et haute en couleur» (France Inter).

«Une BD qui fait l'éloge de la persévérance. À lire pour se donner le courage de dépasser ses limites» (Phosphore).

«D'une réjouissante spontanéité» (lemonde.fr).

«Un album très réussi» (France TV info).

«Une balade touchante, documentée: emballante» (Spirou).

«Bagieu nous entraîne dans un one-shot tout simplement formidable, à découvrir absolument» (Canal BD).

«Graphiquement, Pénélope Bagieu a parfaitement su donner corps et âme à Cass Elliot. Elle est touchante et franche, charmeuse et séduisante» (DBD).

«Ouvrage réalisé d'une main de maîtresse au crayon noir, cette biographie d'exception de Mama Cass (...) ne souffre que d'un seul défaut: elle ne fait que 300 pages !» (DBD Hors série).
«Brillant et sensible» (Zoo).

«Une prouesse» (Sud Ouest).

«Une remarquable comédie aigre-douce sur le thème de l'apparence physique» (BDCAF'mag).

«On a fait le tour de la question» (Europe 1).