à partir de 10 ans

L'école perdue

À travers cette fable moderne d'une grande poésie, Tahar Ben Jelloun dénonce les ravages de l'ignorance, véritable source de la misère et de l'intolérance.

«Cette histoire est arrivée dans un tout petit village d'Afrique de l'Ouest. Mon village n'a pas de nom. On l'appelle le "Village".Moi, je l'appelle "le néant". Aujourd'hui, je suis le nouvel instituteur de mon village. Et chaque jour, j'ai de moins en moins d'élèves. Ils disparaissent un à un dans une étrange bâtisse blanche, d'où ils ressortent avec de l'argent. Il faut que j'aille les chercher pour les ramener à l'école.»
Titre recommandé par le ministère de l'Éducation nationale en classe de 5e.
  • Acheter

    • Livre imprimé 4 €

    • Livre numérique 5 €

  • Détails
      • 96 pages Couverture souple 124 x 178 mm

        ISBN : 9782070578924

        Date de parution : 25/05/2007

La presse en parle

«On se laisse porter avec bonheur, dans ce petit roman, par la belle écriture fluide et métaphorique de Tahar Ben Jelloun» (La Revue des livres pour enfants, décembre 2007).

«Un beau conte sur l'ignorance et l'espérance» (Mon Quotidien, décembre 2007).