Entretien

Publié le 11/08/2016

TOUS FANS DE HARRY POTTER ! Entretien avec Jean-Philipe Arrou-Vignod

Jean-Philippe Arrou-Vignod est l’auteur de nombreux romans, tant pour les adultes que pour la jeunesse, parmi lesquels la série Enquête au collège, les Histoires des Jean-Quelque-Chose ou les albums de Rita et Machin. Il est aujourd'hui directeur de collection chez Gallimard Jeunesse. Jean-Philippe Arrou-Vignod est né à Bordeaux. Ancien élève de l’école normale supérieure, agrégé de lettres modernes, il s'est longtemps partagé entre l'enseignement et l’écriture.

Jean Philipe Arrou-Vignod @C. Helie
 
Quelle place a cette oeuvre pour vous ?

JEAN-PHILIPPE ARROU-VIGNOD – C’est une œuvre qui a donné toutes ses lettres de noblesse à la littérature jeunesse.
 

 

 
 
Quel souvenir avez-vous de votre première lecture?

J.-P. A.-V. – J'ai lu les premiers Harry Potter avant que la saga ne devienne le phénomène planétaire que l'on sait. Étrangement, il m'a semblé que j'entrais dans un univers que je connaissais déjà. Il ne ressemblait à aucun autre et pourtant je l'attendais depuis l'enfance.

 

Quelle est la singularité de cette saga selon vous ?

J.-P. A.-V. – La puissance de son imaginaire, d'abord, combiné à la maîtrise de sa construction. Sa générosité narrative aussi : une richesse inventive sans pareille, alliée à un désir permanent d'être accessible à tous les lecteurs. La saga de Harry Potter ressemble pour moi à un meuble à tiroirs : un livre qui ouvre sur une infinité d'autres livres. Peut-être est-ce pour cela qu'elle a engendré une génération de lecteurs…

 

Dans quelle mesure cela a-t-il pu vous inspirer ?

 J'ai découvert Harry Potter à l'école des sorciers à presque quarante ans, et déjà auteur jeunesse moi-même depuis de nombreuses années. Je ne crois pas que la série m'ait réellement inspiré : elle m'a libéré, plutôt. Quel bonheur ! En pleine vogue de la littérature miroir, dans laquelle je me reconnaissais mal, voilà qu'on nous racontait à nouveau des histoires. Qu'on nous ouvrait la porte d'un monde élargi dans lequel réel et irréel coexistent intimement, qui mélange tradition littéraire et modernité, satire sociale et merveilleux, énigmes et histoires d'amour, l'humour et le tragique…

 

Quel est votre personnage préféré ?

Hedwige, la chouette. J'adore l'idée de cette messagère ailée. Si secondaire qu'elle soit dans la galerie de personnages extraordinaires que propose la saga, Hedwige est emblématique du talent singulier de son auteur pour réenchanter
le monde le plus ordinaire, même un service postal.