Romans C'était mieux après, Grand format littérature | Gallimard Jeunesse

de 8 à 12 ans

C'était mieux après

Humour et tendresse pour une ode à la tolérance aussi joyeuse qu'indispensable.

Du haut de ses dix ans, Vladimir a déjà connu beaucoup d'écoles. C'est à cause de ses parents qui ne savent pas rester au même endroit. Cette fois, il se retrouve avec de drôles d'élèves: surdoués, précoces, totalement inclassables! Comment les accepter? Et comment se faire accepter? Vladimir imagine alors un truc génial qui va en étonner plus d'un...

Feuilleter

La presse en parle

«Un roman débordant d'idées» (ELLE).

«Une comédie hautement réjouissante» (Télérama).