Danny Wallace

Illustré par  Jamie Littler

de 9 à 12 ans

Hector et les Hypnobots

"Découvrez un monde parallèle à la fois très proche du nôtre et complètement opposé. Crises de rire et rebondissements à chaque page!




"


Hector et ses amis ont débarrassé Starkley des Pétrifieurs de Temps... mais le combat est loin d'être terminé et il est temps de reprendre l'enquête! Direction Londres et la rue d'Arcadie. Là-bas, les membres des Forces spéciales contre les Pauses découvrent un passage vers l'AlterLondres...
Hector, Alice et les autres réussiront-ils à délivrer la planète de l'emprise de Scarmarsh et de ses redoutables Hypnobots?
  • Acheter

    • Livre imprimé 14.5 €

    • Livre numérique 5 €

  • Détails
      • 320 pages Couverture souple 140 x 205 mm

        ISBN : 9782070666621

        Date de parution : 09/02/2017

Feuilleter

La presse en parle

À propos du tome 1:

Coup de cœur de J'aime Lire Max: «Une aventure originale et délirante».

«Drolatique mais pas seulement. Intelligence et tendresse sont aussi au rendez-vous» (Le Monde des livres).

«Un humour décalé, des personnages loufoques et des jeux de mots incessants. On ne peut s'empêcher de penser aux livres de David Williams. Souhaitons-lui le même succès» (La Page des libraires).

«Un vocabulaire loufoque pour un roman dingo!» (L'Amour des livres).

«On suit avec plaisir les aventures fantaisistes d'Hector» (Maxi).

«Cette histoire originale m'a beaucoup fait rire! Il y a du suspense, de l'action, des personnages sympathiques et attachants. Beaucoup d'illustrations, intercalées avec le texte, sont très drôles et m'ont beaucoup plu» (Noémie, 11 ans, pour Géo Ados).

«Pour son intronisation dans la littérature jeunesse, Danny Wallace sort les grands moyens: univers déjanté, monstres terrifiants, péripéties à rebondissements, sur un ton sans cesse désopilant» (Le blog de Clarabel).

«Avec une écriture qui déborde d'humour et de créativité, l'auteur nous embarque dans un univers complètement délirant qui n'est pas sans rappeler celui de Roald Dahl. L'ensemble est vraiment drôle et délicieusement absurde. On en redemande!» (Le blog La mare aux mots).

Vous aimerez aussi