Le rouge vous va si bien et autres histoires

Sept histoires courtes comme des chansons d'amour.

Au Far West, à la Renaissance ou lors d’un cocktail mondain, dans le cœur d’un escargot ou celui du Petit Chaperon rouge, les histoires d’amour sont étranges, cruelles ou comiques… toujours belles et jamais si simples. Lucie Durbiano prend un plaisir communicatif à créer des univers, à exprimer de façon malicieuse les émotions et les sentiments de ses personnages.
Dans les sept «chansons d'amour» qui composent Le rouge vous va si bien, la voix sensuelle et drôle de Lucie Durbiano dit comme nulle autre la confusion des sentiments… Sélectionné par «Les Inrockuptibles» parmi les 100 BD indispensables.
  • Acheter

    • Livre numérique 5 €

  • Détails
      • 112 pages Couverture cartonnée 175 x 248 mm

        ISBN : 9782070616541

        Date de parution : 17/01/2008

La presse en parle

«Dialogues légers, situations cocasses, univers tordu: la jeune et pétillante Lucie Durbiano revisite les contes de fées de notre enfance» (Les Inrockuptibles, janvier 2008).

«Légers et faussement naïfs, ces petits récits font mouche» (Le nouvel Observateur, février 2008).

«Lucie Durbiano n'a pas son pareil pour ciseler avec un charme entêtant de fraîches saynètes relevées d'un brin de perversité» (Livres hebdo, janvier 2008).

«C'est si incroyablement sensible, fin et brillant que je me suis surpris à le relire à peine terminé» (DBD, février 2008).

«Une belle pétillance» (Bodoï, janvier 2008).

«Ces chroniques de petits drames rappellent ainsi avec poésie et ironie combien les histoires d'amour peuvent être cruellement banales tout en restant fantastiques» (Les Inrockuptibles, janvier 2008).

«Une petite musique qui traverse l'ouvrage et dit l'amour comme nul autre» (La Marseillaise, février 2008).

«Avec délicatesse, une bande dessinée croque les aléas du sentiment amoureux» (Glamour, avril 2008).

«Lucie Durbiano sait instiller au milieu des phrases les plus innocentes une perversité, une acidité et un humour qui emmènent les histoires là où on ne les attend pas. Elle n'hésite pas à bouleverser les codes et à jouer avec le décalage entre intime et fantastique» (Les Inrockuptibles, juin 2008).

«Un de nos plus gros coups de cœur (...) À dévorer sans plus tarder !» (Star secret, juillet 2008).

«À la fois charmantes et très intrigantes, les historiettes de Lucie Durbiano mêlent les styles, les époques, et les genres, pour dire toute la complexité de l'amour. Étonnant et franchement dépaysant ! » (Point de vue).

Du même auteur