Elizabeth Laird

Illustré par  Yosef Kebede

de 10 à 14 ans

Princes des rues

Terrorisé par son père, le jeune Dani quitte sa luxueuse demeure pour les quartiers mal famés d'Addis-Abeba, la capitale éthiopienne. Il rencontre Mamo, un jeune orphelin aussi pauvre qu'il est riche. Après avoir été enlevé et vendu à un fermier brutal, Mamo s'est enfui, lui aussi, et il a perdu la trace de la seule personne qui lui reste au monde, sa sœur.
Dani et Mamo deviennent amis. Pour survivre, ils se joignent à un groupe d'enfants vivant dans la rue.
Malgré la faim, l'humiliation et la peur, la solidarité qui les unit donnera aux deux garçons la force de chercher une vie meilleure.
  • Acheter

    • Livre numérique 5 €

  • Détails
      • 378 pages Couverture souple 124 x 178 mm

        ISBN : 2070557987

        Date de parution : 14/10/2004

      • Traduit (anglais) par :

        Diane Ménard

      • Illustrateur de couverture :

        Olivier Tallec

      • Collection :

        Folio Junior N°1334

La presse en parle

«On sent une grande authenticité dans cette histoire bouleversante qui montre la misère des pays d'Afrique et l'implacable destin d'enfants des rues dont personne ne se soucie. Un témoignage à faire découvrir» ("InterCDI").

«Long roman généreux autant qu'optimiste… L'auteur donne une vision colorée, sans manichéisme ni apitoiement, du sort de ces petits mendiants sans toit ni famille. Elle choisit d'insister sur leur étonnante capacité à rester solidaires, à espérer toujours» ("cndp.fr").

«C'est là un très beau livre, écrit avec simplicité et élégance, qui révèle une connaissance profonde et subtile de la misère en Afrique. Ce roman s'inscrit dans la tradition de l'enfance misérable, solidement établie par Charles Dickens, Hector Malot, Jules Renard et quelques autres, mais il donne à cette tradition un souffle nouveau en situant les événements narrés dans un pays lointain. En montrant les souffrances d'une jeunesse livrée à la pauvreté, ce texte dénonce les injustices d'un monde dont sont victimes des enfants innocents» ("Nous voulons lire").

«Un roman copieux, généreux et optimiste qui raconte la vie d'enfants des rues à Addis-Abeba à travers la rencontre de deux garçons normalement faits pour ne pas vivre ensemble… Sans jamais baisser les bras, ils prouvent que la solidarité et l'amitié peuvent ouvrir des brèches d'espoir même dans les situations les plus noires» ("La Revue des livres pour enfants").

Vous aimerez aussi