"La Belle Sauvage" : revue de presse francophone

TÉLÉVISION & RADIO

“Philip Pullman, l’écrivain qui a donné ses lettres de noblesse à la littérature de jeunesse.” 
François Busnel, à La Grande Librairie  

“Un chef-d’oeuvre. Tout est fort, et soutenu par une réflexion profonde.  “La Belle Sauvage” se situe au début de l’histoire de Lyra, c’est donc tout à fait bien de commencer par ce début. C’est une histoire formidable, de grande ambition littéraire, avec un sous-texte formidable.”
C News-  “Vive les livres”, émission de Patrick Poivre D’Arvor
>> Regarder la séquence (à partir de 13')

“Un chef d’œuvre d’intelligence et d’inventivité.  À dévorer avec délectation, à tous les âges. Quelle excitation, ce retour d’un grand auteur ! Un auteur qui pousse très loin ses lecteurs, leur fait confiance."
Radio Classique, 4 decembre 2017.>> Écouter / podcaster l'émission

PRESSE ÉCRITE 

"Pullman le magicien”
LE POINT

“Philip Pullman est un conteur étincelant.Le lecteur est embarqué, émerveillé par la richesse de l’univers qui se déploie sous ses yeux, un monde parallèle, plein d’inventions fascinantes.Les lecteurs de la première trilogie, À la croisée des mondes, désormais classique, ne seront pas dépaysés.  La nouvelle série qui commence la prolonge, l’enrichit, la reflète.Irrésistible, quel que soit l’âge du lecteur.”
Michel Abescat,  TÉLÉRAMA

“Philip Pullman, le bon génie d’Oxford. Ce n’est pas un hasard si Pullman est considéré aujourd’hui comme l’un des meilleurs écrivains de littérature de fantasy, écrite à l’origine pour les enfants mais qui conquiert aussi les adultes. Ce roman fait la part belle à l’aventure, tout en délivrant une profonde réflexion sur la science et la connaissance.”
Le Figaro Littéraire

“Une nouvelle trilogie promise au succès.   Un roman plein de rebondissements, d’aventures.  Dans la lignée d'un Lewis Carroll ou d’un C.S. Lewis, l’univers de Pullman est fantastique, constitué de mondes parallèles, fourmillant de créatures extraordinaires."
Le Figaro Magazine

“Il a le chic dans la peau. Et dans la tête. Pullman et Rowling se nourrissent des contes et du folklore, mais Pullman s’est fait sa place dans l’aristocratie intellectuelle britannique. Timothée de Fombelle a raison : l’imaginaire est son monde.”
Libération, Le Portrait, “À la croisée des romans"

Philip Pullman vient de publier le livre le plus juvénile qui soit. Un livre attendu depuis la parution, il y a 17 ans, du Miroir d’ambre  (…) Questions religieuses, mais aussi d’éducation, primordiales aux yeux de Pullman, professeur es humanités, La Belle Sauvage traite de préoccupations éminemment actuelles.” 
L’Express, in Reportage à Oxford le 19 octobre, Conférence de presse internationale : Le nouveau Philip Pullman, le maitre d’Oxford.

Philip Pullman tisse à nouveau un univers foisonnant où se croisent humains, animaux et forces surnaturelles.  Les lecteurs les plus jeunes seront happés par une narration rythmée et précise.  Quant aux autres, ils retrouveront la densité des thèmes abordés.” 
LIRE, avec pré-publication d’un extrait.

La pullmania a contaminé toutes les générations.  Et elle est en train de trouver un nouveau souffle depuis la parution de La Belle Sauvage. (...)Pullman est un écrivain subtil et exigeant qui, comme Jules Verne, Swift, Calvino ou Marcel Aymé, peut être lu avec profit à tous les âges.  Ses héros sont vrais et toniques.  Ses trouvailles sont merveilleuses.  Certains romanciers ont des inventions si fulgurantes qu’on est presque certain de leur postérité : comme le daemon de Philip Pullman (...). Ce que Pullman raconte d’abord, c’est une quête de la connaissance, la vraie, qui dissipe les ombres infâmes de l’obscurantisme.  Ses héros n’aspirent qu’à comprendre davantage, et à élargir le spectre de leurs expériences.”
L’Obs (in Portrait de Philip Pullman, Rencontre de l’auteur Jeunesse le plus vendu dans le monde après J.K. Rowling, chez lui, près d’Oxford.)  

"Tu as lu tous les Harry Potter tu aimes les sagas fantastiques qui font frissonner, tu vas adorer La Belle Sauvage, le tome I de la nouvelle trilogie de Philip Pullman qui nous replonge dans le génial univers d’ À la Croisée des Mondes.”
Aujourd'hui en France

“Le moment de plaisir. Le retour de Lyra.”
Les échos weekend

“Auréolé des prix les plus prestigieux, comme le Whitbread (un Goncourt à l’anglaise), Philip Pullman a souvent été cantonné à la littérature jeunesse, et pourtant il y a chez lui une telle ampleur, un tel souffle narratif aux proportions quasi cosmiques, qu’il serait plutôt à comparer à un Tolkien, sur un mode plus métaphysique. L’espoir traverse toujours son œuvre, ainsi qu’une foi farouche dans la liberté de penser, ou encore la puissante innocence de l’enfance (...) Les enfants comme les adultes, les fans de la première heure comme les nouveaux venus dans le monde de Pullman se plongeront avec délectation dans ce monde parallèle, où l’on se bat par dæmons interposés, où les gitans prophétisent une nature déchaînée, où l’on boit du Tokay, où les collèges d’Oxford se font asiles politiques, où l’on croise des sorcières amicales et un Magisterium malveillant.” 
Le Soir (Belgique)

“L’écriture fluide et profonde de l’écrivain britannique charrie les belles idées comme les eaux tourmentées.”
La Libre Belgique, in “Le souffle puissant de Philip Pullman”

Auteur à l’immense talent, Philip Pullman revient sur À la croisée des mondes, une trilogie devenue culte pour toutes les générations.” 
Le Monde des Ados

“Une aventure pleine d’humanité, où s’affrontent despotisme religieux et liberté de penser.”
Géo Ado

“Lyra et son dæmon sont de retour ! Philip Pullman est un conteur de haut vol : impossible de ne pas être happé par son histoire et par ses personnages."
Mon Quotidien

“Un livre intergénérationnel, par un orfèvre de la littérature fantastique.” 
Pèlerin

“De son écriture ciselée, Pullman nous entraine dans un univers parallèle fascinant et nous tient en haleine de bout en bout.  Il signe là, une œuvre passionnante, à mettre entre toutes les mains, jeunes… et moins jeunes.”   
Vocable

L’évènement de la rentrée est sans conteste le retour de Philip Pullman, l’écrivain pionnier de la littérature transgenerationnelle dont la première trilogie, À la croisée des mondes, avait marqué l’imaginaire de millions de lecteurs de tous âges (...) La Belle Sauvage est à la fois roman d’aventure, fable philosophique et politique, et charge contre les intégrismes de tout poil.  Avec, plus que jamais, l’innocence au cœur. (…) La maturité de la psychologie, l’écriture limpide et le foisonnement de l’imaginaire ouvrent la voie à une littérature intergénérationnelle. Son œuvre dégage une réelle puissance poétique.  Pullman, un esprit éclairé.”  
Livres-Hebdo 

Quelle joie de retrouver Lyra... De retrouver également la plume inimitable de Phlip Pullman à la fois dense et simple, à hauteur d’enfants mais qui parle aussi aux adultes, ici au sommet de son art.”
Pages des Libraires

WEB

"Une histoire prenante, rythmée, construite, qui se savoure dans un premier temps pour le plaisir de l’odeur et du goût, puis se dévore ensuite par faim et volonté de ne plus s’arrêter en si bon chemin. Les relations se construisent, les ressorts se tendent, la respiration est retenue… puis l’eau déferle et l’action ne s’arrêtera plus, jusqu’à l’ultime page. Les personnages marquent, Malcolm et Alice sont admirables, le ton est vif et régulièrement narquois  et l’auteur fait le chemin entre émerveillement et noirceur à double sens en quelques lignes." 
Blog CITTÀGAZZE