Paris Rutabaga Souvenirs d'enfance 1939-1945

Un jour, Jean-Louis Besson a retrouvé des dessins qu'il avait faits pendant la guerre. Il avait alors dix ans et s'amusait à caricaturer l'occupant. Ce sont ces dessins qui lui ont donné l’idée de raconter ce qu’il avait vécu cinquante ans plus tôt, de raconter la vie pendant «sa» guerre.
Le départ de la famille en province, la débâcle, l’arrivée des Allemands, les alertes, les attentats, les difficultés pour se ravitailler, le froid des hivers, les rafles... Tout ce qui tissa ces jours jusqu’à la Libération, Jean-Louis Besson le raconte avec toute sa simplicité et sa finesse, avec l'humour et la sensibilité d'un immense illustrateur.

Loin d’être un livre d’Histoire, ce récit est plutôt «la mémoire la plus fidèle possible de ce qu’un petit Parisien a vu et entendu pendant ces années où, contrairement à une idée reçue, la plupart des gens attendaient que la guerre se termine, sans prendre parti, ni pour la Résistance ni pour la collaboration, chacun essayant de se nourrir, de se chauffer, de vivre le moins mal possible, subissant simplement les événements».

On retrouve avec émotion les dessins à l’aquarelle de Jean-Louis Besson, pleins de détails et de vie, un régal!

De 9 à 13 ans

Prix : 16,25 €

Illustrateur de couverture :

Jean-Louis Besson



Collection: Albums Junior

104 pages - 196 x 261mm
ISBN 2070571971
Code distributeur A57197
Date de parution 13-10-2005


 autour du livre

«Un témoignage de grande qualité sur la vie quotidienne de Français ordinaires pendant la Seconde Guerre mondiale à faire découvrir aux jeunes dès le CM et au collège» ("Inter CDI").

«Un témoignage du passé intéressant, raconté de façon simple, avec de beaux dessins colorés» ("Le Journal des enfants").

«Ce livre fait partie des coups de cœur de Ricochet… Un livre touchant et émouvant par un grand artiste trop tôt disparu. Gallimard Jeunesse ajoute à cette belle édition, un petit cahier consacré à l’artiste. Une bonne idée» ("ricochet-jeunes.org").

«Un livre touchant et émouvant par un grand artiste trop tôt disparu» ("france5.fr").

«Le quotidien de la guerre, vu par les yeux d'un enfant, résonne de façon innocente et offre aux enfants d'aujourd'hui une approche sensible et bouleversante. À mettre entre toutes les petites mains» ("À Paris", magazine d'information de la Ville de Paris).

«Un récit émouvant empreint de simplicité, finesse, humour et sensibilité» ("Le Journal des professionnels de l'enfance").