Le théâtre de Motordu

De

Pef


Illustré par

Pef


«Moi, Motordu, prince de son état, je vous invite en mon théâtre. Vous y rencontrerez une pharmachienne, un gras Pitaine, un gros Lionel, une petite Irène, le comte Surtédoy mais surtout plein de glaçons et de billes qui leur donnent la réplique.
Il vous viendra vite l'envie de prendre leur place pour, à votre tour, participer au grand banquet, imiter le nez long au long bec ou un autre oiseau et vivre une bonne partie de bêche à la ligne».

Pour Pef, les mots sont des jouets inépuisables, gratuits et magiques. Pour rendre hommage à ces petits bouts de ficelle à la queue leu leu pour les yeux, il a écrit "La belle lisse poire du prince de Motordu".
Mais les mots, même tordus, sont aussi faits pour les oreilles. C'est pourquoi Pef, fils de metteur en scène, ancien comédien amateur lui-même, a écrit pour les enfants ces cinq pièces de théâtre.
Chaque titre est illustré par la vision qu'a l'auteur des situations imaginées, mais aussi suivi d'un carnet de mise en scène donnant des conseils, des pistes pour les personnages, les décors ou les accessoires.
Le public est donc dans un livre qui l'invite aussi à monter sur les planches. Que la fête commence!

Cinq pièces de théâtre originales, de courte durée (10 min environ)…
– "L'enfant au moineau" : Julie a trouvé un moineau inanimé, sans doute victime d'un accident de toiture. Jim, Jules et Jérémie, ses copains, tentent de le faire revenir à la vie. Par la tendresse, par le rire ou en lui faisant peur…
– "La petite Irène" : Simon et Samuel, qui adorent la bêche à la ligne, attrapent une sirène dans la rivière. Simple rêve ou réalité insaisissable?
– "Le grand banquet" : le prince de Motordu reçoit ses amis. Le menu est exceptionnel : calottes ratées, malade verte et autres délices tordus…
– "La pharmacie est toute verte" : un virus et un microbe s'apprêtent à dévaliser une pharmacie pour détruire tous les médicaments. Vive les quintes de poux, les frangines et les moutons partout!
– "Champs de pagaïe" : deux armées livrent bataille. Une petite fille tente de modifier le jeu guerrier, mais la bagarre recommence. La paix serait-elle plus difficile à gagner que la guerre?

De 7 à 11 ans

Thèmes : Humour , Jeu de mots , Théâtre

Catégorie : Albums

Prix : 17,00 €

128 pages - 200 x 200mm
ISBN 9782070511914
Code distributeur A51191
Date de parution 17-03-2005


 autour du livre

«De cet inimitable cascadeur du langage, voici cinq pièces de théâtre pour trois à douze personnages, indications de mise en scène à l'appui et crises de rire garanties!» ("Le Monde").

«… cinq pièces truffées de mots tordus, de jeux de mots et de bonnes blagues… Chaque piècette est illustrée par la vision très personnelle qu'a Pef de la situation imaginée : cela ne manque pas de sel, on s'en doute. Les textes sont suivis par un carnet de mise en scène, dans lequel adultes et enfants trouveront des conseils et des pistes pour l'interprétation des personnages, pour les décors, les accessoires, etc.» ("La Classe").

«Excellent… Oui, ce livre est un vrai plaisir de bouche, tant les jeux de langage sont réussis. Ce plaisir qui devient aussi un jeu physique, puisque ce livre propose cinq pièces de théâtre, invitant le lecteur à devenir comédien et metteur en scène… C'est de la lecture en mode actif, le langage en trois dimensions» ("evene.fr").


  du même auteur

Dernières parutions

Motordu timbré : Pef,
Motordu pelote d'avion : Pef,
Attrapoèmes : Pef,
Le petit Motordu : Pef,
Motordu timbré : Pef,
Motordu pelote d'avion : Pef,
Attrapoèmes : Pef,
Le petit Motordu : Pef,