Comme toi

"Comme toi, j'aime la douceur, les câlins et les caresses. Savoir que quelqu'un me protège. Comme toi j'aime jouer avec mes copains, et parfois faire des bêtises ! Comme toi j'ai mon caractère. Je suis unique parmi tous mes semblables.Et même si nous sommes tous différents, j'ai comme toi un cœur qui bat."Une famille de lapins, un cochon qui joue dans la boue, un mouton malicieux au milieu du troupeau, une chèvre qui aime bondir dans les champs...À travers la composition subtile et pleine de tendresse de cet album, l'enfant comprend en un clin d'œil que les animaux ne sont pas si différents de lui... et méritent respect et bienveillance.

Un livre qui éclaire de manière bienveillante notre proximité avec les animaux.
À partager avec tous les petits !

À partir de 3 ans

Thèmes : Animaux , Émotion , Protection des animaux , Tendresse

Catégorie : Albums

Prix : 9,90 €

Illustrateur de couverture :

Pauline Martin



Collection: Albums Gallimard Jeunesse

28 pages - 230 x 230mm
ISBN 9782075077705
Code distributeur J00047
Date de parution 07-09-2017


 autour du livre

Changer notre regard sur les animaux, comprendre que nous partageons avec eux ce monde et voir surtout en un clin d'œil, grâce au trait de Pauline Martine, que beaucoup de choses nous relient à eux : c'est le pari réussi de ce libre doux et éclairant» (Page des Libraires). «Cet album réussit à convier l'enfant, avec une grande bienveillance, à une réflexion féconde sur son rapport au monde» (Le blog de Sophie Van der Linden). «Dans cet album d'une grande intelligence, Jean-Baptiste Del Amo questionne avec finesse la relation que nous entretenons avec le monde dans lequel nous vivons» (Bodoï). «Jean-Baptiste Del Amo signe ici avec l'illustratrice Pauline Martin un livre d'une profondeur palpable et d'une simplicité accessible aux plus jeunes. Un doux plaidoyer pour la cause animale» (Top Nature). «La composition subtile et pleine de tendresse de cet album amène l'enfant à comprendre en un clin d'œil que les animaux, pas si différents de lui, méritent respect et bienveillance» (Ortho Magazine).