Marie Saint-Dizier

Marie Saint-Dizier

Marie Saint Dizier est née à Toulouse, le 8 décembre 1944. Elle fait un DEA de Sciences sociales à Paris puis décide d'écrire des livres pour enfants.
Elle participe à la conception de la collection documentaire Découverte Benjamin.
Elle traduit de nombreux romans anglais pour la jeunesse (Roald Dahl, Mark Twain, Quentin Blake, Allan Ahlberg).
Sa reconnaissance est internationale : elle a publié une quarantaine de récits, généralement pour les adolescents, traduits dans de nombreuses langues.
Elle intervient régulièrement auprès des classes d'école primaire et de collège et anime des ateliers d'écriture, aussi bien avec des enfants qu'avec des adultes.
En tant que conteuse, elle anime des stages de formation d'écriture de contes aussi bien en France qu'à l'étranger dans le cadre du département de la francophonie au Ministère des affaires étrangères.
Elle participe également à la rédaction des revues "Takam Tikou" (sur la littérature africaine) et "Lignes d'Écriture" (pour le développement des écrits littéraires de la jeunesse).

Personnage à facettes, Marie Saint-Dizier est écrivain, traductrice, comédienne, conteuse...
Saint-Dizier est le nom de son père, brasseur dans le Sud-Ouest, qui avait baptisé ainsi l'une de ses bières.




 ses ouvrages

Papa est un ogre : Saint-Dizier, Marie
Papa est un ogre : Saint-Dizier, Marie