Leon Garfield

Leon Garfield est né à Brighton, en 1921. Il commence des études artistiques, interrompues par la Seconde Guerre mondiale. Il s'engage dans l'armée et fait la connaissance, en Belgique, de celle qui deviendra sa femme. Après la guerre, tout en écrivant il travaille comme biochimiste, métier qu'il abandonne dès qu'il rencontre ses premiers succès littéraires.
Plusieurs de ses œuvres ont été adaptées à la télévision anglaise sous forme de feuilletons : "Smith", "L'étrange affaire Adélaïde Harris" et "Jack Holborn". Ces feuilletons télévisés ont rencontré un tel succès qu'ils ont été vendus aux États-Unis et en Europe.
Au cinéma, "Black Jack" remporte, en 1979, le prix international du Jury au Festival de Cannes et "Le Fantôme de l'apothicaire" est porté à l'écran par John Huston.
Aussi connu et aussi célébré en Angleterre qu'à l'étranger, Leon Garfield obtient dans son propre pays les plus grands prix littéraires: Guardian, Whitbread, Carnegie et, en 1981, il est candidat au prestigieux prix international Hans Christian Andersen. En Hollande, en Suède, en France, il est également primé –recevoir le prix de la Fondation de France est tout à fait exceptionnel pour un auteur étranger. Aux États-Unis il remporte le prix Phœnix avec "Smith".
Leon Garfield vivait au nord de Londres, à Highgate. Il est mort en 1996.




 ses ouvrages

Le fantôme de l'apothicaire : Garfield, Leon
La Rose de Décembre : Garfield, Leon
La montre en or : Garfield, Leon
Le fantôme de l'apothicaire : Garfield, Leon
La Rose de Décembre : Garfield, Leon
La montre en or : Garfield, Leon