Géva Caban

Géva Caban

Geva Caban vivait à Paris mais voyageait souvent. Les voyages, les séjours à l'étranger ont joué un grand rôle dans son écriture. Elle aimait particulièrement trois villes en A : Athènes, Alger et l'éthiopienne Addis Abéba, mais Vienne, Rome et Montréal étaient aussi «ses» villes. Écrivant surtout pour les adultes elle a publié des nouvelles et des romans. Elle a écrit aussi pour le théâtre et la radio. Ses textes ont été traduits en anglais, en espagnol, en grec et en néerlandais.
Géva Caban est décédée en 2004.

• Années 1950-1960
Vie à Paris : études d'histoire-géographie à la Sorbonne, premiers voyages (Scandinavie, Europe centrale, Méditerranée, séjours à Vienne, Milan, Athènes). Rencontre avec Richard Wright. Vie à Aix-en-Provence : naissance de sa fille, Anne-Laure. Premières publications : «Nouvelles Grecques». Rencontre avec Roger Caillois, Roger Tessier, Robert Graborne.
• Années 1970
Séjours en Éthiopie, voyage au Maghreb (Tunisie, Algérie). Rencontres avec Kateb Yacine, Djamal Amrami. Premières dramatiques radio : France Culture, BBC
• Années 1980-1990
Voyages au Québec. Séjours à Alger. Premier voyage à Rome. Trois premiers romans chez Denoël. Trois pièces de théâtre. «Je t'écris», Gallimard Jeunesse. «La Mort nue», aux éditions Verdier. Texte pour musique d'orchestre et voix de Roger Tessier.
Préoccupations : «écrire; ma fille; la paix, les violences».




 ses ouvrages

Je t'écris, j'écris... : Caban, Géva
Je t'écris, j'écris... : Caban, Géva