Gaston Leroux

Gaston Leroux est né à Paris en 1868. Il exerce les métiers d'avocat, de chroniqueur judiciaire et de reporter avant de devenir écrivain. C'est en 1907 que paraît en feuilleton, dans le journal «L'Illustration», le premier roman de Gaston Leroux, «Le Mystère de la chambre jaune», qui illustre brillamment le genre très anglo-saxon du roman à énigme (voir par exemple les romans de Conan Doyle publiés en Folio Junior). «Le Mystère de la chambre jaune» remporte dès sa parution un grand succès dû autant à la qualité de son intrigue qu'au personnage attachant de Rouletabille. On retrouve dans «Le Parfum de la dame en noir» ce détective dont l'esprit de déduction éclaircit les affaires les plus mystérieuses. Dans «Le Fantôme de l'Opéra» (1910) , Gaston Leroux prolonge les aventures de Rouletabille, puis s'attache dans le cycle de «Chéri-Bibi» à la figure inquiétante d'un forçat évadé. Gaston Leroux est mort à Nice en 1927.





 ses ouvrages

Le Fantôme de l'Opéra : Gaultier, Christophe - Leroux, Gaston
Le Fantôme de l'Opéra : Gaultier, Christophe - Leroux, Gaston
Le fauteuil hanté : Leroux, Gaston
Le parfum de la dame en noir : Leroux, Gaston
Le Fantôme de l'Opéra : Gaultier, Christophe - Leroux, Gaston
Le Fantôme de l'Opéra : Gaultier, Christophe - Leroux, Gaston
Le fauteuil hanté : Leroux, Gaston
Le parfum de la dame en noir : Leroux, Gaston
Le mystère de la chambre jaune : Leroux, Gaston
Le mystère de la chambre jaune : Leroux, Gaston