Claude Roy

Claude Roy est né en 1915 à Paris. Poète, essayiste, romancier, critique, journaliste et traducteur de poésie chinoise, il fut aussi un grand voyageur toujours attentif aux drames du monde et à ses espoirs. La guerre, la Résistance, les États-Unis, la Chine, le tiers-monde, l'U.R.S.S. tiennent une place importante dans son œuvre. Il a collaboré au "Nouvel Observateur" et a été membre du Comité de lecture des Éditions Gallimard. Il a reçu le premier Goncourt/Poésie en 1985 et le prix Guillaume-Apollinaire en 1995 pour l'ensemble de son œuvre. Il est décédé le 13 décembre 1997.

Un de «ceux qui touchent à tout parce que tout les touche, mais qui savent aussi que tout se touche, se tient». Ainsi se définissait Claude Roy.

«Il faudrait parvenir à ne pas écrire “des livres d'enfants“ ou des livres “de grandes personnes“. Il faudrait arriver seulement, de quatre à cent quatre ans, à écrire pour être un délivre-enfants» (Claude Roy).

En cliquant sur « OK », je consens au traitement de mes données personnelles afin de recevoir des notifications m’alertant des nouveautés éditoriales ou événementielles de l’auteur et ce, conformément à la politique de confidentialité dont j’ai pris connaissance et que j’accepte sans réserve.





 ses ouvrages

Farandoles et fariboles : Roy, Claude
La cour de récréation : Roy, Claude
Poèmes : Roy, Claude
La maison qui s'envole : Roy, Claude
Farandoles et fariboles : Roy, Claude
La cour de récréation : Roy, Claude
Poèmes : Roy, Claude
La maison qui s'envole : Roy, Claude
Le chat qui parlait malgré lui : Roy, Claude
Le chat qui parlait malgré lui : Roy, Claude